Liquid error: Could not find asset snippets/judgeme_core.liquid

Actualités musulmanes RSS



Réunion pour la date du Ramadan

Pour cette année de ramadan 2020, le coronavirus va perturber les plans des musulmans qui devront respecter le confinement imposé par le gouvernement. Le calendrier du mois de ramadan sera fixé lors de la « Nuit du doute » qui aura lieu le jeudi 23 avril prochain à partir de 18h en comité restreint, a annoncé la mosquée de Paris. La crise sanitaire qui traverse notre pays exige de nous une organisation exceptionnelle. Parmi les présents à cette réunion restreinte, il y aura le président du Conseil Français du Culte Musulman (CFCM), Mohammed Moussaoui, des membres du bureau du CFCM, des présidents des fédérations musulmanes et des autorités religieuses de la Grande Mosquée de Paris. S’il est impossible de se réunir pour partager ce mois...

Plus





Les toilettes mortuaires ne sont plus autorisées pour le moment

A l'heure actuelle des hôpitaux n’autorisent plus de toilette mortuaire pour tous les décès en cette période de confinement, car on ne peut constater avec certitude l’absence d’une contamination par le Coronavirus (Covid-19). Le personnel de santé à ne prendre aucun risque pour la vie du personnel funéraire et de la famille du défunt. Ce principe de précaution que les hôpitaux ont pris n'est appliqué que pour la protection des vivants, dans un tel contexte. Le respect de la dignité du défunt et l’accompagnement de son corps vers sa demeure, ainsi que le soutien de sa famille dans ces moments difficiles, peuvent s’accomplir sans mettre en danger la vie d’autrui.  

Plus



Comment se passe les cérémonies funéraires pendant le confinement?

D'après les informations recueilli du Conseil Français du Culte Musulman , les cérémonies funéraires reste possible à ce jour, mais doivent se faire uniquement avec un nombre réduit de personnes très proches, et en gardant le maintien d’une distance d'un mètre minimum entre les personnes présentes et en évitant les contacts physiques. Seuls les membres de la famille proche (20 personnes au maximum) ainsi que les personnes en charge des rites funéraires, qui pourront faire l’objet d’une dérogation aux mesures de confinement fondée sur des « motifs familiaux impérieux ». Le CFCM invite les familles et le personnel funéraire à prendre contact avec la préfecture avant chaque inhumation, pour vérifier que des consignes plus strictes n’ont pas été édictées sur le secteur concernée en raison de l’évolution de...

Plus