Liquid error: Could not find asset snippets/judgeme_core.liquid

Le divorce pour les musulmans


Comment divorcer correctement en islam ?

 

L’islam considère le lien du mariage comme un lien solide et béni par Dieu, il est basé sur l’affection et la miséricorde. Le mariage est aussi un contrat civil solennel liant deux personnes avec des termes et des clauses.

L'islam n'incite pas au divorce cependant il le permet quand la vie dans un couple devient impossible et quand la vie commune n’est qu’un conflit permanent.

Il n’est pas concevable en islam de garder un lien de mariage en empêchant ainsi l’un des conjoints ou les deux  de refaire sa vie et de tenter une nouvelle expérience avec un autre personne avec qui la vie peut fonctionner mieux.

Le divorce est donc la dissolution du contrat du mariage, il est l’ultime solution que l’islam propose quand la vie commune devient impossible.

Le Coran parle du divorce comme une dernière solution après l’échec de toutes les tentatives de réconciliation :

« 129. … Mais si vous vous réconciliez et vous êtes pieux... donc Allah est, certes, Pardonneur et Miséricordieux. 130. Si les deux se séparent, Allah de par Sa largesse, accordera à chacun d'eux un autre destin. Et Allah est plein de largesses et parfaitement Sage. »

Dans le même sens le Prophète () dit « Le licite le plus détesté par Allah est le divorce » (Hadith rapporté par Abou Daoud)

L’islam demande aux époux de bien réfléchir avant de prendre la décision de divorcer.

Il demande aux épouses de ne pas demander le divorce sans raison valable.

Pour divorcer il faut vraiment des raisons sérieuses. Le divorce mécontente Dieu et contente Satant et le Prophète () affirme que le démon le plus apprécié par Satan est celui qui arrive à provoquer le divorce et la dissolution du lien du mariage entre les époux.

Quand, pour une raison valable, un couple de musulman veut se séparer comment faut-il faire ?

Le divorce est soit conforme ou non-conforme à la tradition prophétique (Sunni et Bid’ii).

Le divorce conforme (selon la Sunna) est celui qui respecte la démarche et les conditions suivantes :

- Attendre la période où la femme est en état de pureté rituelle et sans avoir eu de rapport sexuel depuis le début de cette période de pureté rituelle. Cela signifie que la vie est tellement impossible entre les deux époux à tel point que même les relations intimes désirées naturellement n’existent plus ;

- Devant deux témoins et de préférence en la présence de l’imam.

- Prononcer par le mari clairement et une seule fois en état de discernement et sans pression ni colère ; La formule doit contenir le mot divorce ou séparation. Par exemple : «Karima puisque la vie commune est devenu impossible je prends la décision devant Dieu et devant les témoins et je te dit : tu es divorcée »

Attention : Cette démarche annule le mariage religieux mais le contrat de mariage civil doit aussi être annuler par un jugement de tribunal.

Le divorce qui ne respecte pas cette démarche est un divorce non-conforme (Bid’ii). Il est parfois valide et considéré comme un divorce malgré sa non-conformité à la Sunna et parfois non valide. Il faut voir avec l’imam si vous avez un doute.

Celui qui pratique un divorce non-conforme commet un péché et désobéi à Allah et à son Prophète ().

Le divorce est effectif depuis le moment où il a été prononcé. Mais une période de viduité (‘Idat) qui doit être observé par la femme pour que son divorce soit exécuté. Cette période est de 3 menstrues.


« 228. Et les femmes divorcées doivent observer un délai d'attente de trois menstrues; et il ne leur est pas permis de taire ce qu'Allah a créé dans leurs ventres, si elles croient en Allah et au Jour dernier. Et leurs époux seront plus en droit de les reprendre pendant cette période, s'ils veulent la réconciliation. » Sourate 2 : Al-BAQARAH (LA VACHE).

Quelques règles de la période de viduité :


- Le femme doit la passer chez elle et avec son mari. C’est une période de réflexion.


- Si l’un des deux époux meurt durant cette période, l’autre a le droit à l’héritage


- La femme n’a pas le droit de se remarier ni d’accepter une demande de mariage pendant sa période de viduité.


- Si les époux veulent revenir ensemble, il leur suffit de se mettre d’accord et d’avoir une relation intime.


- Si cette période est passée les époux ne peuvent revenir qu’après un nouvel acte de mariage

 

Source: imamabdallah.com


Laissez un commentaire


Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés