Liquid error: Could not find asset snippets/judgeme_core.liquid

Pourquoi les horaires de la prière du matin (l’aube, “fajr”) et de la nuit (le crépuscule, “‘icha”) diffèrent selon les calendriers ?


La détermination de l’heure de ces deux prières dépend de la notion d’aube (sobh) et de crépuscule (‘icha).

En effet, si la terre n’avait pas d’atmosphère, le ciel deviendrait immédiatement noir dès le coucher du soleil. Cependant, l’atmosphère terrestre provoque une diffusion de la lumière du soleil, une lueur qui atteint l’observateur, avant que le soleil se lève et après qu’il se couche.

Cette lueur (crépuscule) s’affaiblit progressivement lorsque le soleil s’enfonce sous la ligne d’horizon, jusqu’à ce qu’on ne puisse plus percevoir de lumière.

Horaire des prières en fonction du soleil
L’horaire des prières dépend de la position du soleil

Inversement, la lumière du matin commence à apparaître dans le ciel avant même que le soleil se lève. La lueur du matin s’appelle l’aube, tandis que celle du soir s’appelle le crépuscule.

Traditionnellement, l’horaire de la prière du matin et de la nuit correspond à l’heure à laquelle le soleil forme un angle de 18 degrés avec l’horizon.

Si cet angle est pertinent pour les pays musulmans traditionnels, il pose problème pour certaines localités situées plus au nord. Par exemple, si on utilisait un angle de 18 degrés à Londres au mois de juillet, la prière du matin (fajr) aurait lieu avant celle du soir (icha).

Les instances religieuses de ces pays ont donc eu recours à d’autres angles, comme l’angle de 12 degrés (crépuscule nautique), voir l’angle de 6 degrés (crépuscule civil). 


Laissez un commentaire


Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés